Le 06 Novembre 2020

La discrimination visuelle, ça s’exerce !

La discrimination visuelle, ça s’exerce !

La discrimination visuelle est une compétence transversale à de nombreux domaines d’activités de l’école maternelle. Elle est souvent associée à des compétences de logique et de raisonnement, de mémorisation, de repérage spatial, de motricité fine... Affiner les capacités de discrimination visuelle des élèves constitue un enjeu important car cette compétence est étroitement impliquée dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

 

Qu’est-ce que la discrimination visuelle ?

La discrimination visuelle fait partie des fonctions visuo-cognitives au même titre que l’attention et la mémoire visuelles. Elle renvoie à la capacité à distinguer les choses les unes des autres avec précision, selon des critères préétablis. Il peut s’agir par exemple d’identifier les similitudes et les différences entre des objets ou entre des formes, selon des critères définis tels que la taille, la couleur...
La discrimination visuelle est une compétence transversale à plusieurs domaines d’activités de l’école maternelle : elle implique des activités d’observation, de repérage et de comparaison sur des objets, des lettres, des mots, des signes, des dessins, des couleurs, des formes, des organisations spatiales, etc. Bien sûr, l’enfant n’utilise pas le regard de la même manière s’il doit appréhender un ensemble ou s’il doit rechercher un élément précis. Les activités de discrimination visuelle sur les graphismes (formes et dessins), les chiffres, les lettres, les suites de lettres et les mots sont particulièrement intéressantes car elles aident à préparer efficacement les enfants à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.
En demandant aux élèves de verbaliser ce qu’ils observent, les ressemblances et différences qu’ils trouvent, les procédures de recherche qu’ils utilisent, l’enseignant les amène à enrichir leur vocabulaire et à prendre conscience des stratégies mises en œuvre.

 

Comment exercer la discrimination visuelle ?

Concrètement, à partir de supports et d’activités variés, les élèves peuvent s’entraîner à :
- reconnaître, associer et catégoriser des formes : l’enfant doit parvenir à identifier une forme même si elle est orientée dans un autre sens, d’une taille différente, d’une couleur ou d’une autre ;
- analyser et distinguer des images : par exemple trouver les images strictement identiques aux modèles proposés ;
- prélever des indices et repérer des intrus en observant des détails, en tenant compte des critères de forme, couleur, orientation spatiale ;
- mettre en correspondance des objets ou des éléments semblables : par exemple faire correspondre lettres majuscules/minuscules, cursives/scriptes ;
- repérer les similitudes et les différences entre diverses informations visuelles : par exemple identifier une séquence de formes ou de lettres dans un ordre précis ; différencier des lettres proches ou en miroir comme b/d, p/q, u/n ; identifier des similitudes ou différences subtiles dans les mots ; reconnaître la silhouette de son prénom parmi d’autres...

 

À découvrir

 

ATELIERS D’ENTRAINEMENT VISUEL
NOUVEAU      Ateliers pour 1 à 6 enfants   

- Cette collection de cinq ateliers vise à développer des capacités de discrimination visuelle spécifiques, dans le but de préparer les enfants à lire et à écrire.

- Chaque atelier s’utilise indépendamment des autres. Les activités se font en autonomie et la consigne est simple : il faut repérer les jetons identiques au modèle, constituer des suites et écarter les intrus !

« L’enfant augmente ses capacités de discrimination, d’identification et de mémorisation nécessaires à l’analyse et au traitement complexe de l’information écrite. » Françoise Eriksen, auteure de la collection

 

Entraînement visuel - Panneaux      
Les exercices mettent en jeu des différences fines d’orientation ou de positionnement sur les panneaux de signalisation. Attention aux détails !

 

Entraînement visuel - Formes       
Les exercices portent sur des formes non figuratives, en lien avec les tracés des lettres.

 

Entraînement visuel - Capitales      
Les exercices mettent en jeu des groupes de lettres selon des rapprochements de forme et des similitudes de tracé : lettres obliques, droites, ovales, combinées…

 

Entraînement visuel - Script      
Les exercices mettent en jeu des lettres ou groupes de lettres selon des rapprochements de forme et des similitudes de tracé : lettres montantes, descendantes, pointes, ponts, lettres en miroir…

 

Entraînement visuel - Cursives      
Les exercices sont constitués de petits mots ou mots-outils de 2 à 4 lettres. Les enfants repèrent des positionnements et l’ordre des lettres.

 


 

Maxicoloredo®    
Une première découverte des formes et des couleurs avec les plus petits ! Les jeux développent la motricité fine, la discrimination visuelle (couleurs, formes) et le repérage dans l’espace. Les pions de grande taille s’emboîtent facilement sur les grilles par simple pression.
Voir la collection

 

Triomo    
Pour arriver à associer les éléments identiques, il faut ouvrir grand les yeux !
Quatre familles sont illustrées : les objets de l’école, les objets de la maison, les animaux, les aliments. Les jeux proposés permettent d’enrichir le vocabulaire actif des enfants et de développer le langage.

 

Logico Primo - Lecture GS    
Ce fichier autocorrectif propose des exercices de reconnaissance et de familiarisation avec les signes de la lecture. Un outil efficace et facile à mettre en place ! S’utilise avec le support Logico Primo.