L’accès au code écrit est un enjeu majeur de l’école primaire. À la maternelle, l’objectif est de « permettre aux enfants de comprendre que les signes écrits qu’ils perçoivent valent du langage : en réception, l’écrit donne accès à la parole de quelqu’un et, en production, il permet de s’adresser à quelqu’un qui est absent ou de garder pour soi une trace de ce qui ne saurait être oublié. L’écrit transmet, donne ou rappelle des informations et fait imaginer : il a des incidences cognitives sur celui qui le lit. » (Programme 2015)

 

Dans leur milieu familial, les enfants n’ont pas tous l’occasion d’observer, d’être confrontés à des utilisations régulières et variées de l’écrit qui leur permettent d’établir des liens avec le monde de l’écrit. L’école maternelle doit les aider à aborder « l’écrit » et « les écrits » en confiance, du moins sans appréhension. Pour cela, il est important de les familiariser avec les langages, oral et écrit, et l’existence de différents codes : pictogrammes, code de la route, alphabet, code musical…
Musicode est un outil pédagogique original et évolutif pour mettre en place des activités d’écoute, d’expression et de codage-décodage associant sons, gestes, images et symboles. En utilisant un support artistique, il favorise l’engagement corporel et sensoriel indispensable à tout apprentissage chez les jeunes enfants.

 

Musicode    NOUVEAU               

- 46 cartes magnétiques
- 1 CD avec 29 pistes audio et 3 vidéos
- 1 guide pédagogique

 

Dans le cadre d’activités sociales et ludiques, les enfants découvrent l’intérêt de coder des informations auditives et visuelles par des symboles, ces codes adoptés par le groupe que l’on peut juxtaposer et combiner pour faciliter la lecture, la mémorisation et la transmission.
Outil recommandé pour la remédiation.

De façon guidée, dans un premier temps, le matériel offre ensuite la possibilité d’élargir les activités à des situations multiples en fonction des projets de classe, du matériel de l’école, d’écoutes d’œuvres musicales ou de rencontres avec des artistes.

 

Étape 1 : Découverte du rapport image / symbole / son

Il est suggéré de conduire au préalable des séances d’écoute et d’expression avec les enfants, comme comparer deux extraits musicaux, pour apprendre et percevoir des sonorités différentes et acquérir un vocabulaire précis. Ces activités sont proposées dans Atelier d’écoute musicale et d’expression, mais peuvent aussi être menées avec d’autres supports musicaux. L’objectif est de les mettre en confiance avant d’aborder les premières séances de codage.

Les enfants découvrent un premier principe de codage tout simple avec les petites percussions, en mettant en relation les images et les sons, et inversement. Ils créent des séries mettant en jeu deux ou trois instruments, par exemple « tambourin, maracas, claves », puis associent les cartes correspondant aux extraits du CD à l’écoute :


Exemple Piste 7 : On entend « Tambourin / Claves / Maracas ».

 

Les cartes symboles sont introduites lorsqu’une formule rythmique se répète et que les élèves n’ont pas assez de cartes illustrées pour coder les enchaînements :


Exemple Piste 13 : On entend « Claves / Maracas / Tambourin / Silence (4 fois) ».

 

Si un enfant veut utiliser un nouvel instrument, on incite le groupe à réfléchir ensemble comment le représenter symboliquement, par un dessin qui fasse consensus au sein de la classe, et on le représente sur l’une des cartes vierges réinscriptibles. Les enfants créent ainsi des nouveaux symboles, un nouveau code.

 

Étape 2 : Codage des gestes avec les percussions corporelles

Musicode permet de mettre en place une grande variété de situations, dont voici quelques exemples.

- Découverte des percussions corporelles, sans puis avec les cartes images qui permettent de coder des suites sonores et de lire ou relire « une partition » :


Taper du pied / Frapper son torse / Frapper dans ses mains

ou


Taper du pied / Frapper son torse / Frapper dans ses mains

 

- Résolution de situations problèmes : comment indiquer un arrêt (silence) sur notre partition ? comment indiquer que deux instruments jouent en même temps (simultanéité) ? comment indiquer l’intensité ? Les enfants relèvent des défis en déchiffrant et imaginant des « partitions mystères », par exemple :


 

Étape 3 : Activités créatives

Les enfants utilisent les cartes à disposition ou créées par eux pour retranscrire ou composer leurs propres partitions, à partir de chansons célèbres (Ah ! Vous dirai-je Maman, par exemple) ou de musique instrumentale, créant eux-mêmes un véritable accompagnement musical !

Ils utilisent des objets sonores (bouteille, sac en plastique, baquettes chinoises, boîte à son, etc.) pour affiner les gestes musicaux et créer des ambiances sonores autour d’une thématique, par exemple la forêt, la pluie, la ville… Ils réfléchissent aux possibilités d’organiser et de coder leurs productions sonores à l’aide d’un musicogramme :

 


Exemple : trois objets symbolisés (rectangle pour bouteilles, traits pour baguettes, triangle pour sac en plastique) entrent successivement en jeu selon des gestes musicaux différents ; la double barre verticale marque la fin.

 

À chaque étape, l’enseignant veille à faire émerger chez les enfants l’intérêt de coder les informations : comment mémoriser et garder la trace des suites sonores ? pourquoi utiliser des signes ? quelle est l’importance de se mettre d’accord sur des symboles ?

Passer de l’image au symbole, au code et en créer de nouveaux.

 

Les enfants comprennent qu’un symbole est un code adopté par le groupe pour faciliter sa lecture, sa mémorisation, sa transmission.

 

À découvrir

 

ATELIERS D’ENTRAINEMENT VISUEL
NOUVEAU      
Cette collection de cinq ateliers vise à développer des capacités de discrimination visuelle spécifiques, dans le but de préparer les enfants à lire et à écrire.
Les activités se font en autonomie. Chaque atelier s’utilise indépendamment des autres. La consigne est simple : il faut repérer les jetons identiques au modèle, constituer des suites et écarter les intrus !

« L’enfant augmente ses capacités de discrimination, d’identification et de mémorisation nécessaires à l’analyse et au traitement complexe de l’information écrite. »

Françoise Eriksen, auteure de la collection

 

Entraînement visuel - Panneaux
Les séries d’exercices mettent en jeu des différences fines d’orientation ou de positionnement sur les panneaux de signalisation.

 

Entraînement visuel - Formes
Les séries d’exercices portent sur des formes non figuratives, en lien avec les tracés des lettres.

 

Entraînement visuel - Capitales
Les séries d’exercices mettent en jeu des groupes de lettres selon des rapprochements de forme et des similitudes de tracé : lettres obliques, droites, ovales, combinées…

 

Entraînement visuel - Script
Les séries d’exercices mettent en jeu des lettres ou groupes de lettres selon des rapprochements de forme et des similitudes de tracé : lettres montantes, descendantes, pointes, ponts, lettres en miroir…

 

Entraînement visuel - Cursives
Les exercices sont constitués de petits mots ou mots-outils de 2 à 4 lettres. Les enfants repèrent des positionnements et l’ordre des lettres.