Le 04 Avril 2018

S’approprier l’ordre des nombres

S’approprier l’ordre des nombres

Interview de Valérie BARRY
Formatrice à l’ÉSPÉ de l’université Paris-Est Créteil
Maître de conférences en Sciences de l’éducation
Auteur de :
  • Atelier Ordinal
  • 1, 2, 3 - Les grandeurs
  • Zoom - Découvrir le monde animal
  • Découvrir le monde végétal

Atelier Ordinal est un matériel de manipulation original destiné à expérimenter et à donner du sens aux dimensions ordinales et cardinales du nombre. Grâce à des activités collectives dirigées par l’enseignant, les enfants peuvent s’approprier l’ordre des nombres jusqu’à 10 tout en développant leur compréhension des nombres et des quantités, ainsi que la reconnaissance de formes géométriques.

NOUVEAU              

Atelier Ordinal présente la particularité de conduire les enfants à aborder les deux dimensions du nombre : l’usage ordinal et l’usage cardinal. Quelle démarche proposez-vous pour développer et coordonner ces apprentissages ?

Effectivement dans Atelier Ordinal, l’enfant est amené à s’approprier l’ordre des nombres de 1 à 10 (ou de 0 à 10 suivant les activités) tout en donnant du sens aux quantités correspondantes. Il y a en fait deux types d’ateliers : Le train des nombres et L’ascenseur des nombres, qui peuvent être mis en place en alternance, par exemple sur des périodes d’un mois. Chaque atelier est dirigé par l'enseignant et peut être mené en classe entière comme en groupe restreint, en fonction des besoins d’apprentissage des enfants. Il dure environ 15 minutes et sa complexité est progressive. Les activités proposées consistent à placer sur le train ou l’ascenseur, en fonction d’une consigne numérique donnée, des magnets représentant les nombres (écrits en chiffres) et de « drôles » de personnages identifiables par leur forme géométrique.

 

Commençons par Le train des nombres. Le support est un train à grande vitesse qui peut aller dans les deux sens de la marche, suivant où l’on place le conducteur.


Ordre conventionnel

 


Ordre inversé

 

Cette alternance possible permet aux élèves de s’approprier la suite des nombres en lui donnant du sens, car il s’agit de rechercher quel nombre est plus grand ou plus petit qu’un autre nombre, et pas seulement s’il se place avant ou après celui-ci sur une file numérique. Ainsi, non seulement les élèves identifient des positions de nombres en plaçant des personnages (« C’est à la place 5 que va s’asseoir Monsieur Cube » ; « Madame Étoile a la huitième place », etc.), mais ils mettent également en relation ces nombres pour commencer à construire des raisonnements arithmétiques (« De combien de places faut-il avancer pour passer de la place 4 à la place 6 ? », etc.).

 

Dans L’ascenseur des nombres, le support est le tableau d’affichage d’un ascenseur, depuis le rez-de-chaussée (niveau 0) jusqu’au 10e étage. Avec ce type de support vertical, les élèves comprennent que dans l’ordre croissant, les nombres sont de plus en plus grands (car on monte d’un ou de plusieurs étages), et inversement pour l’ordre décroissant.

 

Là encore, les élèves identifient progressivement :
- des positions de nombres. Par exemple « l’étage 6 est celui où habite Monsieur Triangle », « le deuxième étage est celui de Madame Boule », etc.
- des quantités : « Combien d’étages faut-il monter pour passer du rez-de-chaussée au quatrième étage ? »
- ainsi que des relations arithmétiques : « Combien d’étages faut-il descendre pour aller de chez Monsieur Triangle à chez Madame Boule ? », etc.

Le guide pédagogique qui accompagne le matériel joue un rôle essentiel pour mettre en œuvre la démarche et exploiter les possibilités de l’atelier. Il propose 10 ateliers à difficulté progressive avec Le train des nombres tandis que L’ascenseur des nombres en compte 8 : de ce fait, on peut travailler avec ces supports pendant deux ans (MS, GS), avec toujours de nouveaux apprentissages pour les élèves ! Et bien sûr, de multiples possibilités de différenciation pédagogique au sein d’un même groupe.

 

Dans quel but les élèves manipulent-ils les magnets représentant de drôles de personnages ? Pouvez-vous donner quelques exemples ?

Les personnages utilisés et qui prennent place dans le train et l’ascenseur des nombres sont tous identifiables par leur forme géométrique : Madame Boule - Madame Étoile - Madame Pyramide - Madame Croix - Monsieur Carré - Monsieur Cube - Monsieur Cylindre - Monsieur Rectangle - Monsieur Rond - Monsieur Triangle.

 

 

À chaque consigne de placement d’un personnage, l’enfant doit identifier à la fois la position et la forme géométrique demandées. Ainsi Atelier Ordinal permet de travailler dans le même temps l’identification des nombres, la reconnaissance des formes géométriques planes et celle des solides.

 

Vous accordez une large place à l’expérimentation et aux interactions entre élèves et avec l’enseignant. Quel est le rôle de chacune ?

Le principe d’un atelier est que celui-ci soit interactif entre les élèves, que l'enseignant l’anime en invitant les enfants à s’écouter, à se faire des suggestions, à s’entraider, à verbaliser leur démarche, à donner leur avis sur la démarche d’autrui, etc. Atelier Ordinal se fonde sur une approche à la fois vygotskienne et systémique de l’apprentissage. En d’autres termes, dans ce type d’atelier, d’une part la connaissance se construit à partir de l’interaction langagière qui accompagne la manipulation des nombres et des personnages ; d’autre part le langage est ce qui permet de faire le lien entre les différents pôles du système de notions ainsi abordées (identifier, comparer, dénombrer, ajouter, retrancher, etc.).

 

À découvrir aussi :

 

Numerocolor            NOUVEAU
Un atelier ludique et autocorrectif pour connaître les nombres et les quantités de 1 à 6. Les enfants s’entraînent sur des collections variées et se familiarisent avec les différentes représentations du nombre.

 

Educartes - Les nombres            NOUVEAU
Un jeu des familles pour s’approprier de façon ludique les nombres de 1 à 10 et connaître différentes représentations. Une bande numérique en bas de chaque carte permet aux joueurs de se repérer.

 

Frise numérique magnétique       
Un support collectif à afficher dans la classe pour s’approprier la suite des nombres et mettre en place les activités numériques quotidiennes : le calendrier, le comptage des présents, la comptine orale, etc.