Le 12 Février 2020

Promouvoir un climat de bienveillance et d’entraide dans la classe

Promouvoir un climat de bienveillance et d’entraide dans la classe

L’école maternelle est une école où les enfants « prennent plaisir à apprendre, à progresser et à vivre ensemble » (programme 2015). Elle assure une première acquisition des principes de la vie en société et du respect d’autrui. La classe et le groupe constituent une communauté d’apprentissage qui doivent permettre à l’enfant de se construire comme personne singulière au sein d’un groupe. Par une manière particulière de faire classe, l’enseignant accompagne le développement des enfants, il favorise l’installation d’un climat de bienveillance et d’entraide au quotidien. Basé sur des défis à relever en équipe, le coffret Destination Vivre ensemble – Des défis pour la classe propose une approche collective, ludique et bienveillante pour travailler le vivre ensemble et faciliter les relations harmonieuses au sein d’un groupe.

 

Découvrez Destination Vivre ensemble – Des défis pour la classe

               NOUVEAU

- Une méthode originale testée pendant une année sur le site Lea.fr
- Des défis inspirés de situations vécues en classe de maternelle
- Les élèves deviennent les premiers acteurs du climat social de leur classe
- Un accompagnement pédagogique complet pour mettre en œuvre et faire vivre le dispositif

- 1 grand panneau magnétique
- 1 fusée magnétique, 6 magnets « planète » et 6 pions magnétiques représentant les équipes
- 40 cartes « défi » ou « débat »
- 32 cartes (très) bons moments
- 1 guide pédagogique (28 pages)

 

L’enjeu

La classe, organisée en équipes, relève différents défis au rythme conseillé d’un défi par semaine. Un défi est une règle de Vivre ensemble à respecter sur des temps de classe souples (activité, récréation, matinée, journée…) selon les possibilités des enfants.
Chaque défi gagné permet à toute la classe de bénéficier d’un « bon moment ».
Un parcours de plusieurs défis réussis offre à la classe un « très bon moment » !

 

L’affichage du panneau magnétique

Le panneau et les éléments magnétiques permettent aux enfants de visualiser les enjeux et la progression dans l’activité.
- Un défi est représenté par un magnet « planète » apposé sur le panneau magnétique.
- La fusée symbolise la classe, les pions représentent les équipes. Lorsqu’elles ont relevé le défi, les équipes montent à bord de la fusée.
- À chaque défi de classe gagné la fusée peut avancer d’une planète, l’objectif étant d’atteindre la dernière planète jaune qui permet de bénéficier d’un « très bon moment », mais surtout de créer une émulation positive et un climat d’entraide au sein de la classe. En effet, les enfants comprennent très rapidement que lorsqu’un élève ou une équipe progresse, c’est toute la classe qui en profite !

 

Les défis, les « bons et très bons moments »

Le défi est un objectif commun stimulant pour amener les enfants à positiver une règle de vie en classe. Les 26 défis proposés se répartissent en trois catégories :
- respect de l’organisation et du matériel (ex. : accrocher ses vêtements au portemanteau ; mettre les papiers dans la poubelle ; reboucher les feutres ; ranger le matériel après une activité…) ;
- respect des règles de sécurité (ex. : se déplacer sans courir dans la classe et les couloirs ; ne pas bousculer ; demander la permission avant de sortir…) ;
- respect des autres et des règles de politesse (dire bonjour en arrivant le matin ; écouter la personne qui parle ; ne pas dire de gros mots…).

 


Au recto, l’illustration du défi à relever


Au verso, les consignes de mise
en situation pour l’enseignant

 

Les bons moments sont des récompenses « intelligentes » à un défi gagné. Ce sont des activités attrayantes (ex. : déguster des fruits de saison ; faire des gâteaux ; choisir l’histoire à lire avant de partir ; écouter une musique…) que l’enseignant pourra élargir en fonction des motivations de ses élèves.
Suivant le même principe, les très bons moments sont des activités plus exceptionnelles, gagnées généralement à la fin d’une période, lorsque la fusée atteint la grande planète jaune en haut du panneau (ex. : apporter des déguisements ou un jeu de la maison ; inviter les parents à un goûter ; aller au musée, au cinéma…).

 


Au recto, l’illustration de l’activité « récompense »


Au verso, le descriptif pour l’enseignant

 

Les débats collectifs

Les cartes « débat » permettent de discuter de comportements répétitifs inadaptés qui nuisent à la bonne entente du groupe ou au climat social de la classe (ex. : je ne joue pas avec l’eau ou le papier dans les toilettes ; en cas de conflit, je m’explique au lieu de taper ; je ne dérange pas un camarade qui travaille…). Les débats invitent les élèves à prendre du recul et à réfléchir au problème rencontré en se détachant du cas particulier pour aboutir à un consensus. Ils sont l’occasion de développer la réflexion et la capacité d’expression émotionnelle, d’initier les enfants aux bénéfices de l’empathie mutuelle mais aussi aux fondements du débat collectif.

 


Au recto, l’illustration du comportement inadapté


Au verso, une mise en situation qui pourra être lue par l’enseignant

 

Déroulement, rythme et bilan

L’enseignant peut mettre en œuvre ce dispositif dès la rentrée avec les plus grands, et dès que la notion de groupe est assez solide avec les plus jeunes. Chaque semaine, il propose un nouveau défi à la classe. Cependant, le nombre de défis, leur durée et leur progression (jour, semaine, période) est au libre choix de l’adulte, en fonction des compétences sociales et des progrès effectifs de ses élèves. De même, l’enseignant peut décider de reprogrammer un défi qui n’aurait pas été relevé par toutes les équipes, pour donner au groupe classe une chance de réussir.
Il est important de programmer un temps de validation de chaque défi afin d’amener les enfants à faire le bilan, non pas sous la forme d’un décompte précis et « objectif » mais plutôt comme une autoévaluation collective, pour les amener à discuter du bien-fondé de la consigne, des apports du défi à la classe (ce qui a bien fonctionné, ce qui pourrait être amélioré, etc.). L’objectif est de faire prendre conscience aux élèves qu’un défi gagné, ce n’est pas une punition évitée mais une règle positivée !

 

À découvrir

 

Les bonnes manières à l’école   
Un jeu de société pour apprendre les règles de vie à l’école et comprendre l’importance de les respecter pour mieux « vivre ensemble ». Le langage, les échanges et la réflexion entre élèves tiennent une place centrale dans la démarche.

 

Vivre ensemble   
13 grandes images à exploiter en atelier dirigé pour favoriser la prise de parole et les échanges en groupe autour des comportements et des règles de vie en collectivité. Sur chaque grande image, les enfants peuvent identifier et analyser 20 actions et comportements.

 

Parlons des expressions   
4 jeux en 1 pour connaître les expressions du visage et réfléchir à leur signification, au travers de soi et des autres. Les enfants prennent conscience que le visage est un élément essentiel d’expression et de communication non verbale.