Le 16 Novembre 2013

Des coins jeux pour imiter, imaginer, s’exprimer, se socialiser !

Des coins jeux pour imiter, imaginer, s’exprimer, se socialiser !

Les coins jeux sont le lieu par excellence où les enfants peuvent mettre en place des jeux symboliques dans la classe. Les activités sont induites par le matériel à disposition ; l'adulte n'intervient pas directement, contrairement aux situations de jeu pédagogique, même s'il prépare le matériel et les supports en amont, observe les comportements des enfants, veille au bon déroulement ainsi qu'à une fréquentation équilibrée des différents coins jeux par tous les élèves.

Les spécialistes s'accordent à souligner les apports considérables des coins jeux pour les élèves : l'enfant peut imiter et « faire semblant », il découvre et expérimente, il se glisse dans des rôles et des situations nouvelles, il nourrit son imaginaire, il peut exprimer ce qu'il ressent et construire son langage, il entre en interaction avec les autres...
Même s'ils répondent à des intentions pédagogiques, les coins jeux sont des espaces où l'enfant est « libre » : c'est lui qui décide quels jeux de rôle et quelles situations il va mettre en place. Il peut reproduire des scènes vécues à la maison, inventer des histoires, développer un scénario ou des relations imaginaires, etc. Mais les élèves y apprennent également à partager le matériel, à coopérer à plusieurs, à « vivre ensemble » : ils sont amenés à observer les autres agir, à les écouter, à tenir compte de leurs comportements, à agir harmonieusement « avec » eux et à les respecter.
Le langage tient une place primordiale : il permet aux élèves de communiquer, de résoudre des conflits et de trouver des règles de collaboration.

Les coins jeux sont répartis dans l'espace de la classe, le plus souvent autour des espaces d'activités, selon une organisation propre à chaque classe et chaque enseignant. Ils doivent être riches et attractifs, modulables et progressifs au cours de l'année. On y trouve du matériel de qualité, en quantité suffisante, auquel on peut inclure des matériels « ouverts » pour favoriser les détournements d'usage et renforcer ainsi leurs capacités imaginaires des enfants.
Les élèves doivent pouvoir y évoluer en autonomie, avec la proximité de l'adulte. On y trouve très souvent des règles de vie ou de fonctionnement, définies en début d'année avec les élèves pour minimiser les risques de conflits et favoriser la collaboration, et, éventuellement, un tableau de présence pour permettre une fréquentation équilibrée de chaque coin jeu.

Quels coins jeux dans la classe ?

On observe une grande variété de propositions dans les classes. Elles ont généralement en commun d'être progressives, de la petite à la grande section, pour accompagner l'évolution des enfants en fonction de leur âge. Par exemple certains coins jeux, comme l'épicerie et la marchande, peuvent favoriser des échanges plus « guidés » avec les grands : il faut savoir dialoguer, demander, répondre, compter, négocier...

L'enseignant peut introduire des coins jeux au fur et à mesure de l'année, en retirer certains temporairement, puis les faire réapparaître dans la classe, pour maintenir l'intérêt et la curiosité des enfants.

Les coins jeux d'imitation
Ce sont des lieux de transition entre la maison et l'école. L'enfant y retrouve des objets familiers et peut y rejouer les rôles familiaux (papa, maman, petit frère/grand frère, petite sœur/grande sœur, bébé...) ou sociaux connus (l'épicier, la marchande, le docteur...).
Le coin maison comprend la cuisine, la chambre, la coiffeuse, les poupées, mais aussi le bricolage et l'établi.
Le coin théâtre propose des déguisements, des accessoires, des marionnettes...
Autres coins : l'épicerie/la marchande, l'infirmerie/le docteur, le garage et les voitures, les véhicules, la ferme, le château fort...

Les coins jeux de construction proposent du matériel qui permet de passer progressivement de l'exploration à la reproduction de modèles : construction, démolition, montage et démontage à partir de fiches...

Les coins jeux de manipulation favorisent les investigations sensorielles (eau, terre, sable, semoule, perles...) avec du matériel pour manipuler et transvaser : tamis, entonnoirs, pelles, râteaux, louches, récipients de formes et tailles variées (seaux, moules, etc.).

À découvrir aussi :

Le magasin
Une structure en angle pour favoriser les interactions et les échanges entre enfants.

Le château fort
Pour simuler une grande variété de situations de jeu : l’attaque, le siège, la prise du château...

Le théâtre de marionnettes
Très pratique et peu encombrant pour installer rapidement une activité théâtre.

Étable et enclos
Un ensemble de jeu ouvert à utiliser avec des animaux et des personnages pour créer l’univers de la ferme.