Le 03 Septembre 2018

Lexique et vocabulaire

Lexique et vocabulaire

Le programme réaffirme la place primordiale du langage comme condition essentielle de la réussite de tous les élèves et rappelle que l’oral est l’un des objectifs prioritaires de l’école maternelle. L’acquisition du vocabulaire est un élément indispensable dans l’apprentissage d’une langue et l’accès progressif à sa maîtrise. On sait aujourd’hui que la richesse du vocabulaire d’un enfant est un facteur décisif pour faciliter l’apprentissage de la lecture. L’école maternelle doit ainsi donner le vocabulaire pour raconter, décrire, expliquer, comprendre... L’enfant doit être incité à chercher les mots justes pour s’exprimer et se faire comprendre. Bien sûr étendre le vocabulaire de l’enfant ne suffit pas. Il faut veiller aussi à l’organisation des mots et à leur sens.

 

Lexique et vocabulaire : quelle différence ?

De manière simplifiée, le lexique s’étend à l’ensemble des mots d’une langue (mots, locutions…). Cet ensemble indéterminé est en constante évolution puisque de nouveaux mots apparaissent et d’autres disparaissent au fil du temps. Travailler sur le lexique en classe, c’est s’intéresser à la construction des mots de la langue : chercher la racine des mots, leurs dérivés, les champs lexicaux auxquels ils appartiennent.

Le vocabulaire est un sous-ensemble du lexique : il se restreint à l’ensemble des mots dont dispose une personne. On différencie le vocabulaire « actif » (ensemble des mots qu’on emploie, à l’oral et à l’écrit) du vocabulaire « passif » (ensemble de mots que l’on comprend). Enrichir le vocabulaire d’un élève, c’est augmenter l’ensemble des mots qu’il connaît et utilise.

Dans le sens courant, lexique et vocabulaire sont souvent employés indifféremment. Ils représentent un ensemble de mots liés à un domaine (artistique, scientifique, technique, juridique, etc.), à un auteur (« le lexique de La Fontaine »), à une personne ou à un ensemble de personnes (on constate par exemple qu’à l’entrée au CP un enfant dispose d’un bagage linguistique de 2 500 mots en moyenne alors qu’un adulte cultivé en possède 25 000 à 40 000).

 

Quels objectifs à la maternelle ?

« En matière de lexique, l'école maternelle se fixe trois objectifs principaux :
- Développer le capital lexical des élèves, en réception et en production, dans le langage en situation et dans le langage d'évocation hors contexte d'activité ;
- Permettre aux enfants d’entrer progressivement dans le fonctionnement de la langue au niveau lexical ;
- Développer la mémoire lexicale (celle des mots) et la mémoire sémantique (celle du sens des mots). » (Eduscol, Enseigner le vocabulaire à l’école maternelle)

 

Des activités quotidiennes, nombreuses et diversifiées

Le travail de l’oral - et en particulier du lexique - est présent quotidiennement dans les situations ordinaires de la classe mais aussi dans des situations régulières et ritualisées. Tous les domaines d’apprentissage fournissent l’occasion d’élargir le vocabulaire des enfants, de même que les activités autour des documentaires et de la littérature (par exemple la lecture d’un conte ou d’un album de jeunesse par l’adulte). Cependant la simple exposition des enfants à des mots nouveaux ne suffit pas pour que ces mots soient mémorisés. L’acquisition du vocabulaire nécessite des activités spécifiques, régulières et structurées : activités de découverte, de classification, de mémorisation de mots ; réutilisation du vocabulaire appris dans des phrases et des situations variées pour s’assurer de son acquisition et de son usage ; interprétation de termes inconnus à partir de leur contexte… Les documents d’accompagnement du programme recommandent d’associer aussi souvent que possible l’enseignement du vocabulaire et de la syntaxe car leur acquisition est liée.

Le travail se fait souvent par une entrée thématique dans le but d’explorer un champ lexical et d’acquérir un vocabulaire spécifique (par exemple les mots de l’école, les objets et les actes du quotidien, les animaux, la famille, l’alimentation, les émotions…). Pour mieux le structurer, le vocabulaire est regroupé par catégories, c’est-à-dire en sous-ensembles identifiables (par exemple les fruits, les légumes, les céréales, les laitages… au sein du champ lexical de l’alimentation), et par nature (les noms, les verbes, les adjectifs, les adverbes, les mots grammaticaux ou mots-outils). Les notions de synonymes (associer des mots), de contraires (opposer des mots), de dérivation (trouver les mots de la même famille) sont introduites pour percevoir les relations entre les mots. Les enfants saisissent également qu’un mot peut avoir plusieurs sens en fonction de son contexte d’utilisation. Les registres de langue font eux aussi partie de l’usage des mots que l’enfant doit apprendre dès la maternelle.

Les mots peuvent être travaillés à partir de situations qui mobilisent un lexique particulier (coins jeux, rituels…), à partir de jeux et d’activités concrètes qui s’appuient sur des objets, des images et des photos (tri et classement, jeux de Kim, devinettes, objet mystère, imagiers, lotos…), ou encore à partir d’albums et de textes de littérature de jeunesse lus ou racontés en classe, de contes, comptines et chansons…

 

Découvrez les Imagiers photos Nathan

Un support indispensable pour travailler le vocabulaire à la maternelle !

 

Des belles images en grand format sur des thèmes variés pour développer le langage oral, enrichir le vocabulaire et apprendre à l’utiliser dans différentes situations.

 

À découvrir aussi

 

Imagiers sonores     
Des jeux d’association son/image pour découvrir l’environnement proche et s’approprier le vocabulaire essentiel de la vie quotidienne.
- Imagier sonore des petits
- Imagier sonore des animaux

 

J’OraliZ      
Un atelier dirigé pour développer le vocabulaire et apprendre à construire des phrases structurées en utilisant les pronoms personnels adéquats. Pièces magnétiques pour faciliter les manipulations.

 

 

Topoprimo - Les contraires           NOUVEAU
Des activités de langage et de communication à deux pour découvrir des mots de sens contraire, acquérir le vocabulaire de base des notions spatiales et s’entraîner à les réutiliser. Matériel magnétique pour faciliter les manipulations.

 

Grandes Images     
Des belles images en grand format à explorer en atelier dirigé. La richesse des illustrations favorise l’acquisition du vocabulaire, la prise de parole et les échanges en groupe.

 

Des mots en photos     
Un imagier conçu pour structurer le langage sur le plan lexical et syntaxique. Chaque série de photos illustre une catégorie de mots : prépositions, adjectifs, verbes. Des photos scènes permettent de réinvestir le vocabulaire et d’évaluer les acquisitions.