Le 21 Janvier 2022

Lettres et mots : développer l’observation fine

Lettres et mots : développer l’observation fine

Plusieurs compétences sont indispensables à l’apprentissage de la langue écrite, parmi lesquelles la connaissance de notre système alphabétique, les capacités d’analyse visuelle et de mémorisation. L’observation fine de mots isolés, comme les prénoms de la classe mais aussi d’autres mots familiers, amène rapidement les enfants à constater que les mots sont constitués d’un nombre limité de lettres, dans un ordre précis. Une lettre de plus ou de moins, une lettre modifiée ou déplacée peuvent ainsi changer radicalement le sens d’un mot ! Ensuite, progressivement, ils prennent conscience de certaines relations régulières entre le mot oral et sa forme écrite.

 

Reconnaître les lettres et mémoriser quelques mots familiers

À l’école maternelle, l’écrit est abordé de multiples manières. L’une des approches consiste à favoriser la reconnaissance des lettres et la mémorisation de quelques mots reconnus globalement, par exemple les prénoms des enfants de la classe, les jours de la semaine, des mots issus de la lecture d’albums, d’un projet, etc. L’enfant reconnaît et mémorise ces mots à partir d’une prise d’indices partielle : lettre initiale ou finale, lettres accentuées, longueur du mot, etc., ce qui est bien sûr insuffisant pour permettre une différenciation rigoureuse de mots proches et pour préparer l’entrée dans la lecture. En effet, savoir lire, c’est lire juste, sans confusions ni erreurs, afin que la prise de sens puisse s’opérer plus aisément. Les lecteurs adultes peuvent commettre des erreurs de lecture, mais comme ils disposent du savoir lire, ils peuvent se corriger rapidement (retour en arrière, relecture, etc.) pour s’assurer du sens. Pour l’enfant qui débute dans l’apprentissage et qui, par conséquent, ne dispose pas des automatismes et n’est pas encore en situation de recherche active de sens, les erreurs et approximations constituent un frein, brouillent les pistes et peuvent même bloquer l’apprentissage. De plus, elles induisent de mauvaises habitudes qui gêneront l’approche de l’écrit au cycle 2, tant pour la lecture fluide que pour l’acquisition de l’orthographe.

 

Affiner la reconnaissance des lettres et développer la prise d’indices

Vers 5-6 ans, quand l’enfant est prêt à apprendre à lire, qu’il commence à tenter de déchiffrer par lui-même, on constate qu’il s’attache à reconnaître et à associer des lettres sans toujours tenir compte de leur position respective. Par exemple, lorsqu’il voit L et A, il oralise LA, que la suite soit LA ou AL. On peut d’ailleurs faire la même constatation quand on lui demande d’associer des suites (assez longues) de jetons de formes et couleurs différentes : l’ordre est moins pertinent que la reconnaissance des éléments et des erreurs d’inversions sont fréquemment commises.
Pour favoriser un apprentissage de la lecture dans de bonnes conditions, il est important qu’à l’entrée du CP, les enfants aient compris l’importance de la place relative des lettres dans un mot. Dès la petite section, l’enseignant dispose d’un ensemble d’activités pour développer l’observation fine des mots et entraîner les élèves à les différencier selon leur longueur et la position relative des lettres qui les composent :

  • On peut sensibiliser les élèves à une prise d’indices pertinente en multipliant les repères à partir de mots proches. Par exemple, avec les prénoms de la classe : Samia/Samir, Marie/Marine, Fleur/Flore, etc., ou avec d’autres mots choisis : tour/trou, lapin/sapin, valise/salive, étang/géant, etc. L’important est de lire les mots à haute voix pour bien faire prendre conscience aux enfants que la position des lettres joue sur le sens d’un mot, et de ne pas les limiter à la seule observation visuelle.
  • Les activités de mots croisés sont une autre piste intéressante : non seulement elles plaisent aux enfants, mais elles mettent en évidence, en cas d’erreur, des problèmes dans les croisements de mots.
  • Les jeux de repérage horizontal ou vertical avec des mots déjà connus familiarisent avec le sens de lecture (de gauche à droite, de haut en bas) et ouvrent à de nombreuses observations sur la manière dont les mots sont écrits dans la classe, dans la rue, sur des affiches, des emballages de la vie courante... Ces observations peuvent se faire également dans les différentes graphies (capitale, script, cursive).

De manière générale, les activités sur les mots de la classe sont à multiplier.

 

 

Les lettres rugueuses Montessori    NOUVEAU   
Un complément indispensable pour apprendre les lettres et se préparer à l’écriture et à la lecture. Le grand format apporte espace et confort. Les enchaînements de lettres permettent de s’entraîner au saut du crayon, au tracé des finales hautes, à la fluidité du geste.

 

Mots codés - Les animaux    NOUVEAU   
À paraître en mars 2022
Quel est le nom de l’animal caché derrière chaque énigme ? Un atelier autocorrectif stimulant pour apprendre les lettres de l’alphabet et réinvestir l’abécédaire de manière ludique, autour du thème des animaux.

 

Atelier Boîtes à lettres   
Un incontournable pour apprendre à reconnaître les lettres de l’alphabet et découvrir le principe alphabétique. Les enfants prennent conscience qu’une même lettre peut être représentée de plusieurs façons et qu’un mot est constitué de plusieurs lettres, dans un ordre précis.

 

Atelier des mots 3       
Un atelier autocorrectif pour apprendre à construire des mots à l’aide de lettres cursives magnétiques. L’atelier permet d’établir des correspondances entre un même mot à l’oral et à l’écrit, de connaître les différentes manières d’écrire les lettres (cursive, script, capitales), d’apprendre à segmenter un mot en lettres et à l’écrire seul.

 

Atelier Mots croisés 2       
Des activités structurées et progressives autour de mots croisés pour se familiariser avec l’écrit et découvrir le principe alphabétique. Pour remplir leur grille, les enfants peuvent s’aider des mots en photo, de leur écriture en script et des lettres indices préremplies.
En + : Un casier pour trier et ranger les lettres dans l’ordre alphabétique.

 

Ateliers d'entraînement visuel       
Cette collection de cinq ateliers vise à développer des capacités de discrimination visuelle spécifiques, dans le but de préparer les enfants à lire et à écrire. Les activités se font en autonomie. Chaque atelier s’utilise indépendamment des autres. La consigne est simple : il faut repérer les jetons identiques au modèle, constituer des suites et écarter les intrus !