À leur entrée à l’école maternelle, les enfants se sont le plus souvent déjà familiarisés avec les petites quantités. Ils savent reconnaître des configurations connues sur les dominos, les dés, les doigts de la main et sont capables de réciter le début de la suite numérique, sans que cela traduise nécessairement une véritable compréhension des quantités et des nombres. Le Programme rappelle que la construction du nombre se fait suivant deux dimensions : « L’école maternelle doit conduire progressivement chacun à comprendre que les nombres permettent à la fois d’exprimer des quantités (usage cardinal) et d’exprimer un rang ou un positionnement dans une liste (usage ordinal). »

 

Donner du temps aux enfants

La construction du nombre s’appuie sur la notion de quantité, sa codification orale et écrite, l’acquisition de la suite orale des nombres et l’usage du dénombrement. Chez les jeunes enfants, ces apprentissages se développent en parallèle avant de pouvoir se coordonner. L’enfant peut, par exemple, réciter assez loin la comptine numérique sans savoir l’utiliser pour dénombrer une collection. Il a besoin de temps pour comprendre que « cinq » correspond à un cardinal précis indépendamment de la nature des collections (animaux, voitures, jetons, cubes, etc.), de la taille des objets ou des éléments et de l’espace qu’ils occupent, que l’on peut compter les éléments de la collection (mais sans compter deux fois le même !) dans un ordre différent sans changer le résultat, et que le dernier mot-nombre énoncé est le cardinal de la collection.
Le Programme rappelle qu’une place importante doit être accordée aux stratégies de composition-décomposition des nombres : « trois » c’est deux et encore un ; un et encore deux ; « quatre » c’est deux et encore deux ; trois et encore un ; un et encore trois ; etc. « Les trois années de l’école maternelle sont nécessaires et parfois non suffisantes pour stabiliser ces connaissances en veillant à ce que les nombres travaillés soient composés et décomposés. La maîtrise de la décomposition des nombres est une condition nécessaire à la construction du nombre. »

 

Les confronter à de nombreuses situations

La découverte des nombres et de leurs utilisations demande des activités nombreuses, régulières et variées. Un grand nombre de situations du quotidien offre des supports de séquences pour apprendre à compter et résoudre des problèmes avec les enfants, par exemple les activités rituelles (le calendrier, le tableau des présents et des absents…), l’élaboration d’une recette de cuisine, les déplacements dans un espace, les activités de comparaison, distribution, classement, mise en correspondance… L’enseignant dispose également de toute une gamme d’ateliers pédagogiques dédiés, de jeux et de matériels ludiques axés sur la manipulation pour donner du sens à la notion de nombre et construire les premiers apprentissages mathématiques, dans des situations motivantes pour les élèves. Parmi les jeux pour compter :
- les dominos, les lotos, les jeux de cartes favorisent une première approche des quantités et des nombres. Ils permettent aux enfants de percevoir globalement des quantités, de comparer, dénombrer, associer le nom des nombres avec leur représentation (constellation, collection témoin, doigts de la main, écriture en chiffres) ;
- les jeux de parcours avec des déplacements amènent les enfants à acquérir et mémoriser la suite numérique, à dénombrer des quantités, comparer, ajouter
(« j’avance »), retrancher (« je recule ») ;
- le matériel de numération (abaques, boîtes à nombres, jetons, cubes et plaques…) permet de réaliser et comparer des collections, dénombrer une quantité, résoudre des problèmes portant sur les quantités (par exemple ajouter ou retirer des éléments).
Les situations proposées font une large place à la manipulation et suscitent l’observation, le questionnement, la recherche et le raisonnement chez l’enfant. Les règles des jeux sont adaptées au niveau des élèves (par exemple selon le champ numérique retenu, le nombre de cartes, de dés ou d’éléments à manipuler), aux objectifs d’apprentissage dans le domaine des nombres et dans d’autres domaines (langage, formes et grandeurs, repérage dans l’espace…).

 

Et si on apprenait à compter en jouant !
Découvrez notre sélection de jeux pour apprendre à compter :

Mains magnétiques pour compter      NOUVEAU

Un support collectif très ludique, indispensable pour découvrir les nombres et commencer à compter !
L’enseignant met en place une multitude de petits jeux et d’activités autour des nombres, adaptés à l’âge et aux besoins de ses élèves. Le livret d’accompagnement pédagogique offre de nombreux exemples d’activités et de situations d’apprentissage.

 

Jouons avec 1, 2, 3      NOUVEAU

Trois jeux de numération tout simples pour découvrir les nombres jusqu’à 3 avec les petits :
- dénombrer et comparer des quantités ;
- reconnaître et associer différentes représentations du nombre ;
- aborder la notion « autant que ».
Les trois règles de jeu permettent de progresser pas à pas.

 

À découvrir aussi

 

Mosaïc - Magicolor      NOUVEAU
Sur le principe des coloriages magiques, l’enfant complète sa grille en suivant le codage numérique indiqué pour faire apparaître un pavage ou un assemblage semi-figuratif.

 

1, 2, 3 je compte      
Un jeu à règle très simple et ludique pour s’entraîner à compter de 1 à 6. Le matériel est entièrement magnétique pour faciliter les manipulations avec les plus jeunes.

 

4, 5, 6 je compte   
Trois règles de jeu pour réinvestir de façon ludique ses connaissances des nombres de 4 à 6. Ce jeu stimule également la discrimination visuelle et la concentration.

 

Ma première monnaie      NOUVEAU
Idéal pour découvrir la monnaie, apprendre à manipuler les pièces et les billets, décomposer les nombres, additionner, soustraire… et faire « pour de vrai » son marché !

 

Éducartes - Les nombres   
Un jeu des familles pour s’approprier de façon ludique les nombres de 1 à 10 et connaître différentes représentations. Une bande numérique en bas de chaque carte aide les joueurs à se repérer.

 

Digicartes Numération PS / MS / GS
      
Trois coffrets de 48 ou 72 cartes autocorrectives pour sensibiliser aux notions de quantité et s’entraîner à dénombrer, comparer, utiliser la suite des nombres, ajouter ou retrancher.

 

Discolud - Nombres & quantités de 1 à 6 / de 5 à 10      
Chaque coffret propose trois jeux d’association autour des nombres et de leurs représentations.
À utiliser avec la roulette Discolud vendue séparément.