Le 01 Mai 2012

Détente et apprentissage avec les jeux de plateaux !

Détente et apprentissage avec les jeux de plateaux !

La fin de l'année scolaire et les vacances d'été approchent à grands pas... Et si l'on en profitait pour initier les plus jeunes au principe du jeu de société et pour proposer à tous les élèves des moments mêlant détente et apprentissage, autour de jeux de plateau ?

Un formidable outil pour apprendre !

On définit le « jeu de plateau » comme la pratique d'une activité ludique, dans le cadre d'un petit groupe, avec des règles, un « espace » matérialisé par un plateau, des pièces, cartes, pions, jetons, etc., et un déroulement du jeu précisé à l'avance.
Les jeux de plateau sont d'excellents supports d'apprentissage dans de nombreux domaines d'activités de l'école maternelle : langage, numération, découverte du monde, comportements et vie en collectivité. Ils permettent également de réinvestir des notions précédemment découvertes en classe. Lorsque l'élève s'exprime, « lit », raisonne, compte, calcule... dans un moment de jeu, il expérimente et enrichit ses savoirs.
Ce sont aussi des situations efficaces pour développer les capacités d'observation, d'attention, de concentration et les facultés à raisonner et à mémoriser. Avec les plus jeunes, l'enseignant pourra mener un travail spécifique pour introduire les premières consignes et les premières règles de jeu. Enfin, préparer le plateau de jeu avant la partie... et ranger le matériel à la fin font également partie des apprentissages !

Jeu coopératif ou compétitif ?

- Le premier type de jeu privilégie les jeux de plateau qui n'ont pas recours au modèle « gagnant-perdant ». Les élèves s'associent généralement « tous contre » un personnage, un animal (loup, monstre...) ou un objectif commun : ils découvrent le plaisir du jeu sans la compétition. Le jeu coopératif permet de développer l'esprit d'équipe, de créer une cohésion dans le groupe en rassemblant les joueurs autour d'un même objectif. Les élèves apprennent à s'écouter, se respecter, s'entraider. Il convient particulièrement aux enfants qui n'aiment pas perdre, et qui préfèrent être associés à un autre joueur que de jouer seul. -Dans le jeu compétitif, l'implication personnelle est très forte. L'élève expérimente personnellement les notions d'échec : « J'ai perdu ! » ou de succès : « J'ai gagné ! ». Il apprend à développer une attitude positive et à mieux se connaître. Ces apprentissages sont essentiels pour la vie en groupe et le respect des autres. En alternant jeux coopératifs et compétitifs, l'enseignant maintiendra un bon équilibre entre ces deux modes de jeu et renforcera les capacités de sociabilité de ses élèves.

Découvrez une sélection de jeux pour réinvestir de façon ludique des notions fondamentales, développer l’attention, la concentration et la capacité à jouer en respectant des règles :

Mon premier safari
Un premier jeu de parcours sur le thème du safari-photo pour réinvestir la notion de couleur ou de nombre.

Trott’cocotte
Un premier jeu de société très simple pour se familiariser avec le principe d’une règle de jeu.

Le monstre du lac
Vite, il faut sauver une famille poisson ! Un jeu de stratégie et de mémoire qui consiste à reconstituer des poissons selon les critères de taille et de couleur.

À découvrir aussi

Bonne journée
Un plateau quadrillé pour apprendre à se déplacer et découvrir la chronologie d’une journée. 2 niveaux de jeux sont proposés.

Prom’nons-nous dans les bois
Un jeu de parcours sur le thème d’un conte célèbre pour compter jusqu’à 10, ajouter, retrancher.

Mission Animaux
Jeu d’observation et de rapidité pour découvrir plus de 250 animaux.