Le 01 Février 2012

Jouer, manipuler et exercer l'habileté gestuelle

Jouer, manipuler et exercer l'habileté gestuelle

Lorsque les enfants entrent à l'école maternelle, ils n'ont pas encore acquis la capacité d'utiliser efficacement les possibilités de leurs mains. La motricité fine se développe progressivement. Les experts s'accordent à dire qu'elle n'est généralement pleinement acquise que vers l'âge de 8 ans !
Organisées dans le cadre d'ateliers ou individuellement, de nombreuses activités permettent, par le jeu, de construire la coordination de l'œil avec la main, ainsi que la coordination des deux mains, dans le but de favoriser l'autonomie de l'enfant.

• Habileté gestuelle et coordination bi-manuelle

La coordination bi-manuelle est la capacité d'utiliser les deux mains simultanément pour atteindre un objectif commun, comme, par exemple, déchirer une feuille de papier en deux, enfiler des perles, des pièces ou des figurines sur un support (lacet, tige, etc.), boutonner, lacer... Elle nécessite de pouvoir coordonner efficacement les mouvements de ses deux mains.

• Habileté gestuelle et coordination œil-main

La coordination œil-main (ou oculo-manuelle) est la capacité d'ajuster ses mouvements en fonction d'une « cible » visuelle, comme, par exemple, encastrer une pièce dans son support, reconstituer un puzzle, assembler des cubes pour reproduire un modèle, ou encore utiliser la pince formée par le pouce et l'index pour un travail graphique.

• Organiser les activités de motricité fine en classe

- L'enseignant doit veiller à proposer aux élèves des activités ouvertes, dans lesquelles ils vont prendre plaisir à agir, manipuler, découvrir et explorer les possibilités d'un matériel ou d'un jeu, et des activités dirigées, dans lesquelles il s'agit de répondre à une consigne ou à un modèle de jeu.
- La durée de l'activité est un juste équilibre à trouver car elle dépend notamment du rythme d'apprentissage de chaque enfant. S'il est important d'accorder du temps pour la phase de découverte et d'appropriation du matériel, il ne faut pas non plus contraindre trop longtemps à la même activité... tout en s'assurant qu'un jeu commencé sera terminé (sur une ou deux séances si besoin) !
- En faisant varier les matériels et les outils à manipuler, on induit des postures et des gestes divers : enfiler des perles, empiler des cubes, visser sur un plan vertical ou horizontal, déplacer, lacer, assembler...
L'enfant doit pouvoir refaire plusieurs fois la même activité pour pouvoir progressivement s'approprier les « bons » gestes, analyser ses manipulations, prendre conscience des résultats obtenus !
- Les activités de motricité fine aident l'élève à se concentrer, à observer, à comprendre. Elles développent ses facultés d'attention et de concentration. Elles créent aussi de belles occasions de travail langagier, par exemple lorsque l'on demande aux enfants de décrire leur réalisation ou de verbaliser leurs actions.

Découvrez 2 outils pour développer la motricité fine :

Les figurines à lacer
- Développe la coordination bi-manuelle
- Favorise l’apprentissage par la dimension affective

Atelier Triolo
- Développe la coordination œil-main
- Stimule le sens de l’observation et l’imagination

À découvrir aussi

Animagnets de la campagne
2 parties aimantées pour reconstituer des animaux familiers ou imaginaires ! Stimule le langage et la coordination œil-main.

Encastrement - Le camion poubelle
Volume à construire à dans l’espace pour affiner la dextérité et développer les compétences visuo-spatiales.

Parcours magnétique en fleurs
Apprend à coordonner ses mouvements et à associer le geste à une trajectoire.

Magnetico + Fichier Magnetico
59 pièces aimantées pour explorer de multiples possibilités d’assemblage et de construction, sans risque d’échec !