Le 08 Octobre 2014

Aborder la notion de grandeur avec les jeunes enfants

Aborder la notion de grandeur avec les jeunes enfants

Interview d’André JACQUART
Ancien professeur de mathématiques à l’IUFM de Douai
Auteur des ateliers Longueurs des Petits et Longueurs en Couleurs

Comment approcher la notion de grandeur avec les plus jeunes, et ce dès la petite section ? En quoi cette notion est-elle indispensable aux futurs apprentissages mathématiques ? Quelles compétences faire acquérir et selon quelle progression ?... Autant de questions auxquelles André Jacquart, spécialiste de l'enseignement des mathématiques à l'école maternelle, apporte des réponses et à partir desquelles il nous fait partager son expérience pédagogique. Découvrez son interview sur l’atelier Longueur des Petits qu’il a créé pour aborder simplement la notion de grandeur à partir de 3 critères : la hauteur, la grandeur et la taille d’un animal familier.

D'un point de vue mathématique et scientifique, la notion de grandeur est une propriété quantifiée par la mesure ou le calcul. Comment approcher de manière très simple cette notion avec les plus jeunes, dès la petite section de maternelle ?

« Les notions de grandeur et de mesure sont des notions complexes, parfois sources d'ardents débats entre mathématiciens et pédagogues. Par ailleurs, quel adulte peut prétendre maîtriser le concept de grandeur dans toutes ses dimensions ? Pourtant, dès la petite section, la notion de grandeur va être abordée. Il s'agit alors de premières rencontres, de premières découvertes par la manipulation et l'expérience sensorielle (dans les espaces eau et sable, par des activités de transvasement par exemple). Les enfants sont amenés à établir des comparaisons et parmi les différentes grandeurs, c'est la longueur (la taille) qui est privilégiée. Cette démarche est celle proposée dans l'atelier Longueurs des Petits. »

Et pour la suite, en moyenne et en grande sections ?

« Ce travail de découverte trouve son prolongement en moyenne et en grande sections par des activités de comparaison mettant en jeu davantage d'éléments mais aussi, autre facteur de progression, par des différences entre éléments moins marquées, amenant ainsi les enfants à des analyses plus fines.
Le vocabulaire se précise aussi. Il passe de l'« absolu » (grand, petit) au relatif (plus grand, plus petit, plus haut…).
La notion de mesure est approchée et de véritables activités de résolution de problèmes peuvent être mises en place dans le domaine des grandeurs. C'est ce que propose notamment l'atelier Longueurs en Couleurs (voir ci-dessous « À découvrir aussi... »). Un travail de recherche sur les équivalences de longueurs conduit l'élève à développer des stratégies de résolution. »

Quelles sont les différentes compétences développées par votre nouvel atelier Longueurs des Petits ?

« Avec l'atelier Longueurs des Petits, les enfants sont amenés à comparer et repérer des longueurs, à ranger jusqu'à 4 éléments en ordre de taille croissant ou décroissant. La taille est abordée selon une « seule dimension » (par exemple des chenilles plus ou moins longues, des grenouilles plus ou moins hautes) ou « deux dimensions » (par exemple des oiseaux, des poissons plus ou moins grands). L'activité des enfants – avec ses réussites et ses erreurs – sera bien sûr décrite pour mettre progressivement en place un vocabulaire de comparaison adapté : « plus grand, plus petit, plus haut, plus long... ». »

Quels types d'activités et quelle progression préconisez-vous ?

« Avant de proposer l'atelier Longueurs des Petits, il est souhaitable de donner aux enfants des matériels pour lesquels la validation est « interne » : la réussite de la manipulation implique nécessairement que le problème a été correctement résolu. Ce sont par exemple des jeux d'encastrements d'éléments de taille croissante ou encore des matériels conçus sur le principe des poupées ou gobelets gigognes. Pour ces derniers, il est intéressant de voir qu'une progression peut être mise en place : le niveau de difficulté dépendra du nombre d'éléments donnés à l'enfant (3, puis 4, etc.) mais aussi des différences de taille entre eux. Pour l'atelier Longueurs des Petits, la progression est induite par la chronologie des planches d'activités. Les enfants auront à repérer la taille de 3 puis 4 éléments. La présence sur une planche de 2 animaux (au lieu d'un seul) complexifie aussi la tâche. »

> Longueur des Petits

À découvrir aussi :

Les poupées gigognes
6 poupées de différentes tailles à imbriquer les unes dans les autres.

Puzzle logique - Tailles
Conçu comme un tableau à double entrée sur le thème de Boucle d’Or et les Trois Ours.

Longueurs en Couleurs
Pour s’initier aux notions de longueur et de mesure par la manipulation.

Fichiers Acromaths Formes, Couleurs, Tailles et Repérage Spatial - Offre spéciale
Pour appréhender les propriétés de forme, couleur, taille et les notions de repérage spatial.