« Très tôt, les jeunes enfants regroupent les objets, soit en fonction de leur aspect, soit en fonction de leur utilisation familière ou de leurs effets. À l’école, ils sont incités à “mettre ensemble ce qui va ensemble” [...]. Par des observations, des comparaisons, des tris, les enfants sont amenés à mieux distinguer différents types de critères : forme, longueur, masse, contenance essentiellement. » (Programme d’enseignement de l’école maternelle, BO spécial du 26 mars 2015)
L’objectif attendu en fin de maternelle est de permettre aux enfants de classer des objets en fonction de caractéristiques liées à leur forme, et de classer ou ranger des objets selon un critère de longueur, de masse ou de contenance.

 

Trier, classer, ranger : trois consignes à « définir »

Trier, c’est répartir les éléments ou les objets d’un ensemble selon un critère ou une propriété déterminés. Les enfants sont ainsi amenés à choisir au sein d’un ensemble les éléments ou les objets qui correspondent au critère énoncé, et à écarter ceux qui ne conviennent pas. À la fin de l’activité, deux groupes sont constitués : le premier groupe pour lequel le critère de tri est rempli (par exemple, trier des jetons de différentes couleurs selon le critère de la couleur bleue – ou rouge, ou verte...) ; le deuxième groupe comprenant tous les autres jetons (ici les jetons qui ne sont pas de couleur bleue – ou rouge, ou verte...).

Classer, c’est regrouper les éléments ou les objets d’un ensemble par catégories suivant certains critères (en général, une ou plusieurs caractéristiques communes). Par exemple, classer des animaux selon leur mode de déplacement, ou une particularité anatomique, ou leur enveloppe corporelle, etc. Dans le premier exemple, les enfants seront amenés à séparer les animaux qui nagent de ceux qui rampent, sautent, courent, volent... Dans le deuxième exemple, ils peuvent classer les animaux selon qu’ils ont une nageoire, des cornes, un bec, des pinces, une queue...

Ranger, c’est mettre en ordre des éléments ou des objets selon un ordre déterminé (par exemple, en ordre croissant ou décroissant). Ranger implique la plupart du temps de pouvoir attribuer à chaque objet une grandeur mesurable et de pouvoir les comparer. Par exemple, ranger des réglettes de la plus courte à la plus longue implique de pouvoir comparer leurs longueurs selon différentes stratégies : comparaison visuelle globale, comparaison des réglettes deux à deux, comparaison par mesure directe, etc.

 

Mettre en place des activités de tri, de classement et de rangement

Ces activités sont extrêmement riches du point de vue de l’observation, du développement du raisonnement et de la pensée logique. Elles permettent également d’acquérir des repères (par exemple, sur les formes, les couleurs, les objets, le monde du vivant...).

Après une phase de découverte et de familiarisation avec le matériel qui permet de découvrir les composantes et les propriétés des objets, l’enseignant oriente les élèves vers un travail structuré. Dans cette phase de découverte, l’enseignant peut suggérer des manipulations que l’enfant cherchera à imiter : par exemple, découvrir des formes (rond, carré, triangle...) par le toucher.

L’enseignant explique clairement ce que les activités vont permettre d’apprendre : par exemple, dire aux enfants s’ils vont « trier », « classer » ou « ranger ». Il pourra s’assurer de la bonne compréhension des consignes en proposant un premier essai guidé.

L’enseignant donne du temps aux élèves pour leur permettre de chercher, d’essayer, de se tromper, de recommencer... Il veille à ce qu’ils utilisent le vocabulaire approprié lors des échanges liés à ces différentes activités.
Cette phase de recherche, de communication et d’échange est essentielle pour passer de la simple observation à l’acquisition d’une compétence.

 

À découvrir aussi :

 

Matériel de tri
Une sélection de matériel à manipuler pour effectuer des tris, des classements et des rangements selon la forme, la couleur, la taille.

 

1, 2, 3 - Les grandeurs     NOUVEAU     
10 activités ludiques pour stimuler la logique comparative. Les enfants apprennent à reconnaître 5 fruits, à différencier leur taille, à les associer et à les ordonner selon différents critères.

 

Atelier Tris      
Pour développer la logique par des activités de tri et de correspondance terme à terme. Ce matériel permet d’aborder les notions de propriétés et de relations dans un ensemble.

 

Atelier Tris - Les animaux     
Pour organiser des activités de tri et de classement. Les enfants s’entraînent à identifier des caractéristiques communes à différents animaux et à classer ces animaux en fonction de catégories données.

 

Atelier Tris - Les matières     NOUVEAU     
Pour s'exercer à identifier, différencier et classer des matières et des matériaux. L'atelier sensibilise également au tri sélectif et à la préservation de l'environnement.