Le 12 Février 2016

Les parcours moteurs et sensoriels

Les parcours moteurs et sensoriels

Les parcours proposés à l'école maternelle permettent aux élèves de développer leurs fonctions sensorielles tout en exerçant leurs capacités motrices : marcher, courir, sauter, franchir, ramper, rouler, etc. Ils stimulent les interactions entre l'action et les sensations, et aident progressivement les enfants à différencier et à affiner leurs perceptions.
Ces parcours trouvent toute leur place dans les objectifs du domaine d'apprentissage « Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique » du Nouveau Programme pour l'école maternelle.

• « Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique »

Comme le rappelle le Nouveau Programme, « [l]a pratique d'activités physiques et artistiques contribue au développement moteur, sensoriel, affectif, intellectuel et relationnel des enfants. Ces activités mobilisent, stimulent, enrichissent l'imaginaire et sont l'occasion d'éprouver des émotions, des sensations nouvelles. » Et plus loin : « Ces expériences corporelles visent également à développer la coopération, à établir des rapports constructifs à l'autre, dans le respect des différences et contribuer ainsi à la socialisation. »
Il ne s'agit donc pas seulement de « bouger », de « faire du sport » ou de répondre au besoin de mouvement des enfants – même s'il est réel – mais aussi de leur faire expérimenter des gestes nouveaux et des environnements inconnus, de les aider à mieux se situer dans l'espace et dans le temps, de développer leurs capacités d'expression corporelle et artistique, de les initier à la vie en groupe par des activités et des jeux collectifs qui nécessitent des apprentissages propres (respect de l'autre et des règles de vie, partage du matériel...).

• Des parcours motivants

La plupart du temps, les parcours sensoriels suscitent la curiosité des enfants et les motivent spontanément, parce qu'ils leur proposent des activités stimulantes et des expériences qui sortent de l'ordinaire.
Les enfants éprouvent de la surprise et du plaisir. Ils apprennent à se déplacer et à mettre en œuvre des gestes moteurs appropriés aux matériaux et sensations nouvelles qu'ils découvrent. Par exemple :
- marcher/courir sur des matériaux instables (du sable, des gravillons...) ou des surfaces variées (des dalles, de l'herbe, des tapis de mousse, des plots, des plumes...) ;
- trouver de nouveaux équilibres dans des situations inhabituelles (par exemple, sur des surfaces et plans inclinés en relief) et apprendre à marcher en équilibre sur la pointe des pieds/sur les talons, en avant/en arrière/sur le côté ; marcher à quatre pattes ; sauter sur un pied/à pieds joints ; utiliser les mains...

Les enfants apprennent à mieux percevoir les différentes parties du corps et certaines sensations physiques : chatouillement, crispation, détente...
On peut enrichir les parcours de motricité sensoriels par des manipulations et projections d'objets, de manière à varier les types d'activités et les mouvements : balles et ballons tactiles, anneaux sensoriels, ballons souples...
Toutes ces activités permettent aux enfants de différencier leurs perceptions et de les affiner. Elles développent également leurs capacités d'attention.

• Pistes et conseils de mise en œuvre

Les parcours peuvent se dérouler en 3 étapes :

- Étape 1 : Découverte du parcours
L'enfant explore le parcours ; l'enseignant l'observe, l'encourage à agir et l'aide, si nécessaire. Il laisse le temps à chacun d'expérimenter les mouvements et, éventuellement, de recommencer.

- Étape 2 : Réalisation du parcours
Les élèves se concentrent sur les actions et les sensations éprouvées (par exemple, les sensations liées au sol sous leurs pieds). Leurs tentatives seront valorisées pour les encourager.
Remarque : Pour les étapes 1 et 2, veiller à ce que les enfants soient pieds nus et dans une tenue adaptée pour ne pas les gêner dans leur évolution et leurs mouvements.

- Étape 3 : Temps de retour, après la séance
Cette phase est très importante car elle favorise la prise de conscience chez l'enfant et le langage. En effet, à partir d'expériences corporelles vécues, les élèves sont invités à formuler et à décrire leurs actions, à exprimer et à comparer leurs sensations et leur ressenti : « C'était doux », « Ça chatouillait », « C'était pas agréable en posant le pied sur les plots », etc. L'enseignant introduit le vocabulaire descriptif du temps et de l'espace, mais aussi des sensations, des perceptions tactiles, des parties du corps et des organes correspondants. On pourra s'appuyer sur des photos, des schémas, des dessins et des éléments du parcours pour faciliter la restitution.

À découvrir

Actimousse® NOUVEAU
Des nouvelles couleurs acidulées pour des parcours de motricité motivants à composer selon les besoins. Possibilité de créer un parcours haut et un parcours bas.

Actimousse® des petits
Des modules tout doux en mousse, conçus pour des premiers parcours moteurs et sensoriels avec les petits. Les galettes sont amovibles et interchangeables : galettes sensorielles, galettes miroirs... et galettes découvertes !

Les Vagues et Les Rochers
2 ensembles d'éléments, vagues et rochers, à utiliser ensemble ou séparément pour développer l'équilibre et les perceptions sensorielles. Les surfaces en volume stimulent la voûte plantaire.
Connecteurs Vagues et Rochers vendus séparément.

Parcours sensoriels
6 modules à doubles plots et 3 sacs en tissu à remplir pour composer des parcours de découverte sensorielle. Les plots s'empilent et se juxtaposent.
1 surface en relief pour stimuler la voûte plantaire et 1 partie creuse à remplir avec les sacs ou différents matériaux.

Anneaux sensoriels
2 anneaux en plastique souple permettant les torsions. Les picots accentuent les sensations tactiles.