Le 10 Novembre 2017

Explorer des formes : identifier, nommer, classer, reproduire

Explorer des formes : identifier, nommer, classer, reproduire

Comme le souligne le Programme pour l’école maternelle : « Très tôt, les jeunes enfants discernent intuitivement des formes (carré, triangle...) et des grandeurs (longueur, contenance, masse, aire...). À l’école maternelle, ils construisent des connaissances et des repères sur quelques formes et grandeurs. L’approche des formes planes, des objets de l’espace, des grandeurs se fait par la manipulation et la coordination d’actions sur des objets. Cette approche est soutenue par le langage : il permet de décrire ces objets et ces actions et favorise l’identification de premières caractéristiques descriptives. » Ces premiers apprentissages constituent une approche de la géométrie qui sera enseignée par la suite aux cycles 2 et 3, à partir des acquis et des compétences développées au cycle 1.

 

Reconnaître des formes planes et des solides

La plupart du temps en arrivant à l’école l’enfant perçoit déjà quelques formes. Il les appréhende de manière globale à partir d’objets qu’il observe et qu’il manipule. Au cycle 1, les élèves vont plus systématiquement apprendre à décrire, identifier, nommer et classer quelques formes : le carré, le triangle, le rectangle, le cercle (ou disque) pour les formes planes ; le cube, la pyramide, le cylindre, la boule pour les solides. D’autres critères de classification selon les propriétés des formes sont abordés, par exemple le nombre de côtés ou de sommets pour les polygones. Il s’agit de pouvoir reconnaître, nommer et décrire en mobilisant le vocabulaire adéquat : le « côté » du carré, la « longueur » et la « largeur » du rectangle, le « cercle » ou « disque » (à préférer au « rond »)... L’enfant est amené également à prendre conscience que les formes peuvent être positionnées de différentes façons sans « changer » : par exemple un rectangle peut être posé sur sa largeur (son petit côté) ou sur sa longueur (son grand côté), un triangle peut être posé sur sa base ou sur un de ses angles, etc.
Par des activités d’observation, de comparaison, de classement, les élèves s’entraînent à reconnaître et distinguer des formes planes et des solides. Le Programme précise que « l’appréhension des formes planes est plus abstraite que celle des solides et que certains termes prêtent à confusion (carré/cube). » Ainsi, même si la manipulation du vocabulaire mathématique n’est pas un objectif en soi, l’enseignant veillera à donner les termes précis que les enfants s’entraîneront à comprendre et à utiliser.

 

Reproduire une forme ou un assemblage de formes

En fin de cycle, l’enfant doit savoir reproduire un assemblage à partir d’un modèle (puzzle, pavage, assemblage de solides), reproduire et dessiner des formes planes, identifier le principe d’organisation d’un algorithme et poursuivre son application. Le travail sur les suites est organisé avec des critères de formes et de couleurs.
Dans les activités de puzzles, de pavages et d’assemblage de solides, l’enfant apprend à identifier les différentes formes et leur orientation. Il s’entraîne également dès la petite section à dessiner approximativement quelques formes simples (cercle, triangle, carré), à tracer leur contour (par exemple à l’aide d’un objet ou avec les pièces du Tangram) puis, en fin de cycle, à construire des formes à l’aide de différents instruments (gabarits, règle...).
Les reproductions d’œuvres d’artistes comme Mondrian, Delaunay ou encore Vasarely sont des supports intéressants pour apprendre à reconnaître des figures et à décrire leur agencement dans des assemblages complexes. Elles permettent aussi d’élargir les recherches aux activités artistiques.

 

Découvrez TrioLud - Formes et grandeurs

2 coffrets de jeux pour réinvestir de façon ludique les notions de formes et de grandeurs avec les élèves du cycle 1. Chaque coffret propose 3 jeux de difficulté progressive. Les règles des jeux sont simples et connues des enfants pour favoriser les interactions et le travail en autonomie.

 

TrioLud - Formes et grandeurs 1                  NOUVEAU

Ce coffret comprend 3 jeux pour jouer avec les formes et les tailles.

 

Jeu des objets

But du jeu :
associer une forme géométrique à un objet et justifier son choix.

Loto des formes

But du jeu :
identifier, nommer et associer des formes géométriques de même taille.

La chenille des formes

But du jeu :
associer 2 critères (forme et taille).

 

TrioLud - Formes et grandeurs 2                  NOUVEAU

Ce coffret propose 3 jeux pour réinvestir les notions de formes, de volume et développer la pensée logique.

 

 

Jeu des volumes

But du jeu :
nommer et associer un volume à un objet et justifier son choix.

Loto 1, 2, 3 formes

But du jeu :
décoder une consigne mettant en jeu 3 critères (quantité, forme, couleur).

« Où suis-je ? »

But du jeu :
décoder une consigne mettant en jeu 3 critères (taille, forme, couleur).

 

À découvrir

 

Géocolor   
Un atelier pour s’initier à la reconnaissance de formes géométriques et pour apprendre à reproduire des assemblages à partir d’un modèle. Les pièces magnétiques facilitent la manipulation.

 

Organicolor    
Pour développer l’observation, la perception des formes et des couleurs dans des assemblages complexes et les capacités d’organisation de l’espace plan.

 

Traceurs formes géométriques    NOUVEAU
Pour s’entraîner à tracer des formes géométriques de tailles variées. Les enfants peuvent construire des gabarits, inventer des compositions planes, créer des pavages...

 

Géoplans
Pour reproduire des figures géométriques sur une plaque à l’aide d’élastiques. Ce matériel très ludique permet de construire des formes en jouant sur la taille, la couleur, l’orientation et de créer ou transformer des figures.

 

Blocs logiques
60 pièces en plastique rigide comprenant 5 formes géométriques, 3 couleurs, 2 tailles et 2 épaisseurs pour construire des connaissances et prendre des repères sur les formes.