Le 05 Décembre 2016

Apprendre et jouer à mieux communiquer avec « Jeux des expressions »

Apprendre et jouer à mieux communiquer avec « Jeux des expressions »

« Chacun arrive à l’école maternelle avec des acquis langagiers encore très hésitants. Entre deux et quatre ans, les enfants s’expriment beaucoup par des moyens non-verbaux et apprennent à parler. » (Programme d’enseignement de l’école maternelle, BO spécial du 26 mars 2015)
L’entrée à la maternelle implique des changements importants dans la manière de communiquer des enfants. Si, chez les petits, la communication se révèle d’abord par des comportements non-verbaux (sourire, regard, gestes, comportements...), à l’école ils vont devoir apprendre à dépasser peu à peu ce mode d’échanges pour se faire comprendre et entrer en communication avec les autres par le langage !

 

Jeux des expressions propose de multiples points de départ d’activités orales mettant en jeu les expressions du visage. Les enfants découvrent six expressions faciales : le sourire, le rire, la tristesse, la colère, le dégoût, l’étonnement, à partir d’un panel de cinq enfants différents. Ils apprennent à reconnaître chaque expression, à les nommer, les interpréter et les reproduire. En réfléchissant à leur signification, ils prennent conscience que le visage joue un rôle essentiel dans l’établissement d’un lien avec l’entourage et qu’il est un élément essentiel d’expression et de communication non-verbale.

La boîte contient 4 jeux que l’on peut proposer en atelier dirigé ou en jeux d’entraînement :

Un jeu de langage

Il comprend 30 planches photos en grand format qui servent de support à des activités d’observation, de description, de comparaison, de devinettes et de mime, pour apprendre à mieux se connaître, à parler de soi et des autres.

Les enfants commencent par découvrir et s’approprier le vocabulaire des expressions du visage, puis ils les associent aux émotions ressenties : la joie (rire), le dégoût (grimace), la colère (sourcils froncés), etc. Grâce au panel d’enfants, ils peuvent comparer les visages pour une même expression : caractéristiques physiques, ressemblances, différences. Leur attention pourra être attirée sur l’importance du positionnement de la tête, des yeux, des sourcils ou de la bouche par exemple.
Les élèves confrontent ensuite leurs avis sur les situations dans lesquelles ils peuvent exprimer telle ou telle émotion avec leur visage. Par exemple : « quand je suis en colère », « quand je suis triste », « quand je suis surpris », etc.
En prolongement, l’enseignant pourra inciter les enfants à trouver, imaginer et produire d’autres expressions, par exemple la peur, l’envie.

Un jeu de tri

Il s’agit de trier les photos par type d’expression et de les associer aux 6 jetons-symboles correspondants. On peut aussi proposer aux élèves de trier les photos par type de ressenti, par exemple plaisir ou déplaisir.

Deux jeux de loto

Un loto « 1 expression » pour lequel il faut réunir sur sa planche les cartes photos des cinq enfants avec la même expression :

Un loto « 6 expressions » pour lequel il faut remplir sa planche avec 6 cartes photos représentant au contraire 6 expressions faciales différentes.
Pour ce loto, on peut introduire en début de partie une consigne du type « cinq enfants différents » ou « 2 enfants au maximum par planche » pour complexifier le jeu.

Un livret pédagogique

décrit le contenu de la boîte, les jeux et les différentes activités associées. Il propose de nombreux prolongements : recherche à la BCD, constitution d’un imagier des expressions des enfants de la classe, réalisation de puzzles, dessins...

 

À découvrir aussi :

 

Marionnettes du monde      NOUVEAU
Awa, Kim, Tom et Mani : 4 personnages auxquels les enfants peuvent s’identifier et qui les accompagnent dans les activités d’expression orale et de langage, en particulier pour animer les moments de regroupement.

 

Grandes images - Vivre ensemble     
Des images en grand format pour favoriser la prise de parole et les échanges en groupe autour des comportements et des règles de vie en collectivité. Les enfants explorent 13 situations liées à la vie de classe et à leur environnement quotidien et réfléchissent ensemble aux comportements adéquats.

 

Jeux des portraits      
Un jeu autocorrectif d’observation visuelle sur le thème du visage. L’enfant recompose chaque portrait après décodage d’indices ou directement d’après un portrait-robot.