Le 17 Juin 2015

À l’école des sciences ! (1)

À l’école des sciences !

Interview de Valérie BARRY
Formatrice à l’ÉSPÉ de l’université Paris-Est Créteil
Maître de conférences en Sciences de l’éducation
Auteur de la collection Zoom - Découvrir le monde animal & Découvrir le monde végétal et de 1, 2, 3 - Les grandeurs

Valérie Barry est l’auteur de la nouvelle collection Zoom destinée aux élèves de l’école maternelle et dont le premier volet, « Découvrir le monde animal », initie aux caractéristiques de la vie animale et au cycle du vivant.
Avec un imagier et un guide pédagogique par niveau (PS, MS, GS), Zoom est un outil complet, stimulant et très simple d’utilisation.
La démarche d’apprentissage articule l’investigation scientifique et le langage oral.

Votre collection paraît au moment où un nouveau programme d’enseignement de l’école maternelle rentrera en application à la rentrée prochaine. Comment votre démarche donne-t-elle aux enfants l’envie « d’apprendre les sciences » dès leur plus jeune âge ?

« Zoom est une collection construite autour de la curiosité de l’enfant. Pour chaque thématique d’apprentissage, la démarche scientifique est initiée par une phase d’observation interactive au cours de laquelle les enfants, regroupés autour de leur enseignant, observent plusieurs planches dont, à chaque fois, une partie est cachée. Pour identifier ce qu’ils ne voient pas, ils font appel à leurs connaissances sur la notion étudiée. Par exemple, lors de la séquence sur l’enveloppe corporelle, ils ont à identifier un poisson dont ils ne voient que les écailles, un tigre dont ils ne voient que la fourrure, un oiseau dont ils ne voient que le plumage, une grenouille dont ils ne voient que la peau nue et visqueuse…

Ensuite, on revisite en petits groupes, puis individuellement, ce qui a été découvert, en prenant appui sur des expérimentations et en réinvestissant les connaissances au cours d’activités sur fiches (différentes d’un niveau à l’autre). »

Quelles sont les autres spécificités de votre collection Zoom ?

« Je dirais qu’en premier lieu, c’est sa scientificité. Zoom est construit autour de huit thématiques d’apprentissage (environ une par mois) qui donnent lieu à des apprentissages précis, différenciés suivant le niveau (PS, MS et GS), et donc progressifs sur le cycle 1. Ces thématiques sont : l’enveloppe corporelle, les cinq sens, la locomotion, le fonctionnement du corps, la croissance, la reproduction, la santé/l’hygiène. Avec cette collection, l’élève peut quitter l’école maternelle en ayant construit de réelles connaissances scientifiques sur l’être humain et le règne animal, ainsi qu’une posture de chercheur face à une question que se pose son groupe-classe.
En second lieu, les activités de Zoom sont toujours en lien avec le double processus d’analyse/synthèse qui est impliqué dans tout phénomène de compréhension, quel que soit le domaine d’apprentissage. Plus précisément, l’élève apprend continûment à observer globalement des animaux puis à les relier à des catégories et à leur contexte de vie (c’est le processus synthétique). Dans le même temps, il apprend à identifier des propriétés qui sont caractéristiques de certains types d’animaux et à comparer différents être vivants en s’intéressant à des détails (c’est le processus analytique). »

La collection comprend un guide pédagogique par niveau et un imagier pour l’ensemble du cycle. Comment mettre en œuvre la progression des connaissances et des activités de la Petite Section à la Grande Section de maternelle ?

« Zoom est effectivement construite dans une perspective de continuité et de différenciation des apprentissages de la Petite Section à la Grande Section de maternelle : les mêmes thématiques sont abordées sur les trois niveaux du cycle, mais pas de la même façon. Lors de la phase d’exploration, les élèves de MS et de GS découvrent de nouvelles planches représentant des animaux, mais en retrouvent également certaines (par rapport à la classe de l’année précédente).
Les expérimentations et le réinvestissement des apprentissages se déclinent également sur trois ans. Par exemple, quand on réalise des expériences sur la thématique des cinq sens, les élèves de PS découvrent l’étendue de leur champ visuel, ceux de MS constatent que leurs yeux sont solidaires et regardent toujours dans la même direction, tandis que les élèves de GS comprennent qu’ils ont une vision binoculaire. »

Vous soulignez l’importance d’articuler « langage quotidien » et « langage scientifique » avec les élèves. Pourriez-vous préciser et nous donner quelques exemples ?

« La théorie de la distinction du langage scientifique et du langage quotidien a été construite par Lev Vygotski. Ce psychologue russe a noté que les enfants ont tendance à utiliser un vocabulaire usuel de façon aisée et spontanée, sans pour autant savoir définir les termes utilisés. Par exemple, un enfant de maternelle peut dire qu’il possède un « chat », mais n’a pas nécessairement la capacité d’énoncer certaines caractéristiques de cet animal. Pour lui, le mot « chat » relève d’un langage quotidien. À l’inverse, cet enfant aborde à l’école des concepts scientifiques, nouveaux pour lui, qu’il n’investit pas spontanément, mais dont il peut discerner les caractéristiques. Il comprend par exemple qu’un « végétal » renvoie à certaines constantes : des graines, une croissance, etc. Cela relève du langage scientifique.
Dans Zoom, l’enfant est fortement incité à utiliser son langage quotidien pour commenter des situations scientifiques, et comme celles-ci l’impliquent, le motivent et sont proches de son vécu, cela permet au langage scientifique énoncé par l’adulte d’intégrer et d’imprégner progressivement son langage quotidien. Il n’y a plus de dichotomie entre les deux formes langagières. »

Imagier Zoom - Découvrir le monde animal
64 planches photos recto verso pour découvrir le monde animal et ses caractéristiques.
Un grand format et des prises de vue variées pour stimuler la curiosité et l’expression orale.

Guides Zoom PS - MS - GS
Un guide pédagogique par niveau pour mettre la découverte scientifique à la portée de tous !
Les enfants sont amenés à observer, questionner, expérimenter et comprendre.

À découvrir aussi :

Atelier Tris - Les animaux NOUVEAU
50 animaux à découvrir, à classer en fonction de leurs caractéristiques (modes de déplacements, enveloppe corporelle, nombre de pattes...) et à regrouper par famille !

 

Jeux de la nature
Des jeux d’observation et de langage pour découvrir 6 milieux naturels et sensibiliser les élèves au développement durable.

 

 

Cycles de vie
Des éléments en plastique à manipuler pour observer et connaître les principales étapes du développement d’un végétal ou d’un animal.